Que vous veniez juste d’entendre le terme pour la première fois ou que vous l’ayez utilisé par le passé, “plouc” est un de ces mots qui est de moins en moins utilisé par les français, jusqu’à en perdre son sens. Cependant, l’expression française typique a été remise au goût du jour ces dernières années grâce à la série Émilie in Paris dont est extraite la fameuse réplique : “Bonjour la plouc !”.

Aujourd’hui, on se replonge dans l’histoire du terme afin de mieux comprendre l’usage et la signification de “plouc” à travers les âges.

Que signifie “plouc” ?

“Plouc” est un terme familier générique qui possède plusieurs significations en français. C’est une insulte qui peut à la fois désigner quelqu’un d’issu du monde agricole et/ou de la campagne, quelqu’un de limité intellectuellement, ou encore quelqu’un de méchant et de détestable. En anglais, le terme qui se rapproche le plus du sens de “plouc” est “hick”. 

Si l’on revient à l’étymologie du mot, “plouc” découle directement de “ploue”, terme breton du XIXème siècle, lui-même dérivé de “pliui” en vieux breton. Tous ces termes ont été formés à partir du mot latin “plebs” qui désigne littéralement le peuple.

À travers l’histoire, le sens du terme a évolué jusqu’à désigner une paroisse et/ou la campagne en vieux breton. Ce n’est qu’à partir du XXème siècle que “plouc” a commencé à être utilisé de manière insultante, notamment par les citadins.

Comment se prononce le terme “plouc” ?

En français, “plouc” se prononce d’un ton monocorde, même si le terme se finit sur une consonne. Le “pl-” est un son généralement compliqué à prononcer par les non francophones, tandis que la prononciation de la fin du mot se rapproche des termes finissant en “-ook” en anglais (exemple : cook, krook). L’écriture phonétique de “plou” est /pluk/.

Plouc

La plouc

Le plouc

Comment écrire le terme “plouc” ?

Tout droit dérivé du terme “ploue” en ancien breton, l’injure moderne ne connaît qu’une seule et unique épellation : “plouc”. Cependant, suite au retour sur le devant de la scène de l’injure, de nombreux étrangers se sont mis à utiliser l’expression en ligne, en modifiant quelque peu son écriture. 

Voici un florilège des fautes d’orthographe les plus communes quand il s’agit d’écrire “plouc” :

  • Plouk 
  • Plook 
  • L’eplouc 
  • Laplouc

On remarque que beaucoup pense que l’expression s’écrit en un seul mot, ou anglicise la fin du mot avec un “-k”.

Comment est employé “plouc” en France ?

Bien que le terme ait été une insulte populaire durant le siècle dernier, le terme “plouc” est de moins en moins employé par les Français. 

Lorsqu’il est utilisé, « plouc » s’éloigne de son sens premier de personne de la campagne. On l’utilise généralement plus pour se moquer de la tenue de quelqu’un, jugée passée de mode, ou d’un comportement, jugé particulièrement rustre. (exemple : il est habillé comme un plouc)

Cependant, ces dernières années, le terme pâtit d’une réputation vieillotte et démodée, et n’est donc plus vraiment utilisé par les nouvelles générations. Au XXIème siècle, les Français préfèrent employer des insultes plus dans l’ère du temps pour se moquer ou pour communiquer à quelqu’un qu’il manque de savoir-vivre.

Cependant, l’insulte a été remise au goût du jour en France et à l’international lorsqu’elle a été utilisée dans une certaine série française Netflix

“Bonjour la plouc” : tout comprendre de l’expression culte de Emily in Paris

Bonjour la plouc, Emily in Paris
@Carole Bethuel/Netflix
Saison 2 Épisode 4 

La série phénomène Emily in Paris conte la vie d’Emily Cooper, une responsable marketing fraîchement arrivée dans une agence marketing parisienne pour apporter son savoir-faire américain. La série illustre avec allégorie ce que peut ressentir un étranger lorsqu’il vient s’installer dans la capitale et qu’il doit s’adapter aux us et coutumes locales. 

Lors de l’épisode pilot de la série Netflix, un des collègues de travail d’Emily salue l’américaine en se moquant d’elle : “Bonjour la plouc”. Emily lui rétorque d’aller se faire foutre avant de demander à sa supérieure pourquoi est-ce que l’on dit “la plouc” et non “le plouc”. Sa cheffe lui fait comprendre d’un ton méprisant que c’est parce que le terme fait référence à elle, une femme, et que le déterminant devant “plouc” devait donc prendre la forme du féminin : “la”.

Suite au succès de la série en France et à l’étranger, l’insulte “plouc” a explosé en popularité jusqu’à devenir l’un des termes français les plus recherchés dans le monde. Encore aujourd’hui, de nombreux anglophones ont été marqués par l’expression et cherchent à tout prix à la caser dans une conversation avec des Français.

Les synonymes de plouc en français

Comme nous l’avons vu juste au-dessus, le terme “plouc” est de moins en moins utilisé par les Français au profit d’insultes plus modernes et cool. Voici quelques-uns des synonymes de “plouc” les plus employés de nos jours.

Synonymes de “plouc” lorsqu’il est utilisé pour désigner un campagnard (de façon péjorative)

  • Bouseux : terme péjoratif faisant référence aux personnes vivant à la campagne ou dont le métier est en rapport avec l’agriculture. L’injure fait ainsi référence à la bouse de vache.
  • Payot : terme marseillais désignant quelqu’un de détaché des us et coutumes de la société. À l’origine, un “payot” désignait quelqu’un qui faisait un métier mal considéré, comme le bagne ou la cuisine.
  • Paysan : terme courant désignant une personne qui travaille la terre. “Paysan” peut cependant être utilisé de façon péjorative pour désigner quelqu’un de différent.
  • Péquenot : terme péjoratif faisant référence à quelqu’un de grossier, d’inculte et.ou de peu dégourdi.

Synonymes de “plouc” lorsqu’il est utilisé au sens d’imbécile

  • Abruti : terme injurieux désignant quelqu’un d’idiot, doté d’une intelligence très faible. Par le passé, le terme signifiait en réalité rendre bête.
  • Beauf : terme péjoratif faisant référence au français moyen, réactionnaire et xenophobe. À l’origine, le terme découle pourtant de beau-frère dont il est le diminutif.
  • Clampin : terme péjoratif ancien désignant quelqu’un de quelconque, de lent et/ou de paresseux.
  • Demeuré : terme injurieux désignant quelqu’un de mentalement lent, dont l’intelligence est très limitée.
  • Nigaud : terme courant faisant référence à quelqu’un qui agit de manière distraite, sotte et/ou maladroite.

Synonymes de “plouc” lorsqu’il est utilisé au sens d’individu méprisable

  • Batard : terme injurieux faisant référence à un enfant né hors mariage, ou d’un adultère. Ce mot est même une insulte globale, puisqu’elle est la même dans la plupart des pays du monde.
  • Connard : insulte courante désignant à l’origine quelqu’un de particulièrement bête, comme c’est le cas de sa version raccourcie “con”, mais qui désigne de nos jours quelqu’un de détestable. 
  • Lourdeau : terme courant désignant quelqu’un au comportement déplacé en société, notamment avec les femmes.
  • Pute : terme péjoratif dérivé de l’insulte “putain” faisant référence à une prostituée ou à une femme échangeant des faveurs sexuelles contre rémunération.

Maintenant que vous savez tout sur la signification de plouc, l’insulte séculaire, pourquoi ne pas en apprendre davantage sur les gros mots français ou sur les expressions françaises typiques comme “Oh là là” ou encore “Sacrebleu”.

Crédit photos :

@Carole Bethuel/Netflix

Saison 2 Épisode 4