Que vous ayez un bon niveau en français ou que vous ne connaissiez que quelques mots, il y a à coup sûr une phrase française que vous avez entendue des milliers de fois : “voulez-vous coucher avec moi ce soir ?”. Que signifie-t-elle ? Comment se prononce-t-elle ? D’où vient-elle ? Mais surtout, est-elle vraiment utilisée par les Français ? C’est ce que nous allons tenter de découvrir aujourd’hui.

Que signifie “voulez-vous coucher avec moi ?” ?

De façon littérale, “voulez-vous coucher avec moi ?” est une question qui demande à quelqu’un d’avoir des rapports sexuels avec soi. Si l’on souhaite la traduire en anglais, on peut adopter une structure similaire : “Would you like to sleep with me tonight ?”

Malgré sa connotation sexuelle, la question a perdu beaucoup de son sens premier pour être utilisé comme une phrase basique lorsque l’on demande à un anglophone les phrases qu’il connaît en français. On peut ainsi considérer l’expression comme un meme avant l’heure, même si depuis, on l’a retrouve dans bien des meme aujourd’hui.

Comment se prononce “voulez-vous coucher avec moi ?” ?

La prononciation de “voulez-vous coucher avec moi” est assez proche de la version américanisée de l’expression : “voulay vous couchay aveck moy?”. La difficulté majeure reste de bien prononcer les sons “é”, et le “moi”. Son écriture phonétique officielle est /vu.le.vu ku.ʃe a.vɛk mwa/.

D’où vient l’expression “voulez-vous coucher avec moi ?” ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’expression “voulez-vous coucher avec moi ?” n’a pas été popularisée par un Français. C’est l’écrivain américain John Dos Passos qui s’est servi de la phrase pour la première fois dans son livre Trois Soldats, sorti il y a de ça plus d’un siècle en septembre 1921. Après cela, de nombreux écrivains, poètes et artistes en tout genre ont commencé à reprendre l’expression.

Le poète Edward Estlin Cummings s’en sert à de multiples reprises dans son poème Little Ladies, sorti un an plus tard en 1922. La phrase est également reprise quelques décennies plus tard dans la pièce de théâtre Tennessee Williams, Un tramway nommé Désir, sortie en 1947 aux États-Unis. C’est de là que l’expression se transforme en “voulez-vous coucher avec moi ce soir ?”.

Durant les années 70, c’est le phénomène disco qui remet cette phrase au goût du jour. « Voulez-vous coucher avec moi ce soir ?” devient ainsi le refrain du tube interplanétaire Lady Marmalade de Patti LaBelle. Dans cette chanson, l’artiste conte la vie d’une prostituée de Nouvelle-Orléans qui assume pleinement ses choix de vie.

Après quelques décennies plus calmes, l’expression reprend du service lorsque Christina Aguilera reprend l’une des chansons aux paroles françaises les plus connues pour en faire la bande originale du film Moulin Rouge. Ce film américain raconte l’histoire d’amour entre un poète qui vient tout juste de débarquer à Paris, et une danseuse du Moulin Rouge (plus célèbre cabaret de France).

Toutes ses œuvres ont grandement participé à populariser l’expression à l’internationale et à faire de “voulez-vous coucher avec moi ?” une phrase française connue de tous — même de ceux qui ne parlent pas un mot de français. 

Comment s’écrit “voulez-vous coucher avec moi ce soir ?” ?

La question française la plus connue dans le monde peut être décomposée en trois parties :

  • Voulez-vous : on emploie la deuxième personne du pluriel comme marque de politesse et de respect (vouvoiement) alors que l’on s’adresse qu’à une seule personne. “Voulez-vous” sert ici à demander l’autorisation à la personne. Le verbe “vouloir” se termine en -ez comme c’est le cas pour tous les verbes conjugués au présent à la seconde personne du pluriel en français.
  • Coucher avec moi : “coucher avec quelqu’un” est une expression française utilisée pour signifier faire l’amour ou avoir des rapports sexuels. Ici, elle est utilisée en tant que complément d’objet direct, le verbe “coucher” reste donc logiquement à l’infinitif. On retrouve d’ailleurs une expression équivalente en anglais : “to sleep with someone”.
  • Ce soir : l’ajout de “ce soir” à l’expression dénote le sentiment d’empressement de la personne posant la question. Sa traduction anglaise est là encore très littérale : “tonight”.

Il existe donc qu’une seule et unique façon d’écrire la très célèbre expression, et c’est : “voulez-vous coucher avec moi ce soir ?”.

Les mauvaises façons d’écrire “voulez-vous coucher avec moi ?” ?

Comme nous l’avons mentionné plus haut, c’est l’auteur John Dos Passos qui a introduit “voulez-vous coucher avec moi ?” aux yeux du grand public. Mais ce que l’on ne vous a pas dit, c’est que dès le début, cette phrase a été mal orthographiée. En effet, dans son livre, l’auteur a écrit l’expression sous une forme américanisée : “voulay vous couchay aveck moy?”. 

On peut donc constater que cette fameuse question française a été construite sur des erreurs d’orthographe. Encore aujourd’hui, on peut retrouver l’expression écrite sous de nombreuses façons. Voici quelques-unes des mauvaises orthographes que l’on retrouve le plus fréquemment sur la toile :

  • Voulez vous coucher aveck moy
  • Vu le vu cushe avec mua
  • Vule vu coucher avec moi
  • Vulevu coucher avec moi
  • Vous les vous coucher avec moi
  • Voulevou coucher avec moi

Est-ce que “voulez-vous coucher avec moi ?” est utilisé en France ?

Il y a peu de chances pour que vous entendiez un jour ces mots-là sortir de la bouche d’un Français. Et pour cause, “voulez-vous coucher avec moi ?” n’est pas quelque chose que l’on peut dire à une personne. Bien que les Français aient la réputation d’être plus directs et sulfureux que les Américains, ce type de questions reste beaucoup trop direct et impoli.

D’une part, il est peu probable que quelqu’un vous propose quelque chose de cette nature de cette façon-là. Mais il est encore moins probable qu’il le fasse sous cette forme. Dans cette éventualité, on utiliserait plutôt la seconde personne du singulier et non du pluriel. Cela donnerait donc plus quelque chose dans ce style : “Veux-tu coucher avec moi ?”.

Ainsi, si vous êtes amené à entendre cette question en France, elle sera sans aucun doute prononcée en faisant référence à la popularité de cette phrase à l’internationale plutôt que pour son sens originel.

Liste des œuvres culturelles qui ont participé à populariser l’expression “voulez-vous coucher avec moi ?”

Ceci n’est pas un conte (1772) – Denis Diderot

Bien que c’est John Dos Passos qui est considéré comme l’auteur ayant popularisé l’expression, ce serait Denis Diderot qui aurait immortalisé la fameuse question pour la première fois dans son conte philosophique Ceci n’est pas un conte. Dans cette histoire, la phrase est prononcée par Mlle de La Chaux alors qu’elle s’adresse au docteur Le Camus, dont elle est secrètement amoureuse.

Trois soldats (1921) – John Dos Passos

Près de 150 ans plus tard, John Dos Passos permet à l’expression de traverser l’Atlantique lorsqu’il l’utilise dans son roman Trois soldats (ou Three Soldiers en version originale). Il garde alors l’expression sous sa forme française, mais il américanise son orthographe, ce qui nous donnera l’une des mauvaises façons d’écrire l’expression la plus utilisée encore aujourd’hui : “voulay vous couchay aveck moy?”.

Little Ladies (1922) – E.E. Cummings

Quelques mois plus tard, le peintre, poète et écrivain américain Edward Estlin Cummings reprend l’expression à deux reprises (cette fois-ci bien orthographiée) dans son poème Little Ladies. Dans celui-ci, le poète alterne les vers en français et en anglais pour conter les histoires et les ébats de plusieurs prostituées qu’il a rencontrées à Paris.

Un tramway nommé Désir (1947) – Tennessee Williams

Plus de deux décennies après le poème de Cummings, c’est au tour de l’auteur Tennessee Williams de mettre en lumière la célèbre question française dans sa pièce de théâtre Un tramway nommé Désir (ou A Streetcar Named Desire de son nom original). Dans celle-ci, l’auteur fait un clin d’œil aux travaux de Cummings tout en ajoutant sa touche personnelle avec l’introduction du “ce soir” : “voulez-vous coucher avec moi, ce soir ?”. L’expression sera également utilisée dans l’adaptation cinématographique de la pièce de théâtre, alors réalisée par le célèbre acteur et réalisateur américain, Elia Kazan.

Voulez-vous coucher avec moi ? (1973) – Radio Luna

Dans les années 70, on peut remarquer à quel point l’expression française s’est bien exportée à travers le monde, même en dehors des pays anglophones. En effet, l’une des plus grosses radios italiennes, Radio Luna, a lancé une émission en 1973 intitulée : “Voulez-vous coucher avec moi ?”. Présentée par Ilona Staller, plus connue sous le nom de scène de Cicciolina, cette émission était une plateforme avant-gardiste qui traitait de la sexualité et de la libération de la femme dans la société occidentale.

Lady Marmalade (1974) – Patti LaBelle

Il y a de grandes chances pour que lorsque vous entendiez “voulez-vous coucher avec moi ?”, vous pensiez directement au refrain du tube interplanétaire de Patti LaBelle, Lady Marmalade. C’est en grande partie ce refrain scandaleux et le rythme entraînant de la chanson qui lui a permis de se hisser n°1 des hits parade pendant près de deux ans après sa sortie. Là encore, le tube qui décrit la vie de quatre danseuses du Moulin Rouge traite de la sexualité et de l’affirmation de la femme. Face à ce succès, la mythique et sulfureuse question française a même été prononcée par John Lennon, alors qu’il faisait une reprise de la chanson au piano lors d’une représentation à New York en 1975.

Cajun Invitation (1980) – David Frizzell & Shelly West

Quelques années plus tard, l’expression française est réutilisée dans une chanson country à succès : Cajun Invitation. Dans cette chanson, David Frizzell & Shelly West décrivent une soirée à Nouvelles Orléans où un homme s’éprend d’amour pour une Cajun (peuple de Louisiane, descendants des Canadiens Français) qui lui parle en français malgré qu’il n’en comprenne pas un mot. Au fur et à mesure de la soirée, elle lui murmure plusieurs fois à l’oreille “voulez-vous coucher avec moi ?”. 

Lady Marmalade (2002) – Christina Aguilera, Lil’ Kim, Mya, Pink

En 2002, presque 30 ans après la sortie de l’originale, les chanteuses Christina Aguilera, Lil’ Kim, Mya et Pink reprennent la chanson de Patti LaBelle, Lady Marmalade, à l’occasion de la bande originale du film Moulin Rouge. Couronné de succès à sa sortie, le film américain a raflé presque toutes les récompenses cette année-là, dont le titre de meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur acteur, meilleure actrice et… meilleure musique de film. De quoi installer toujours plus la phrase française dans la culture mondiale et anglophone (Le clip officiel de la chanson compte près de 500 millions de vues sur YouTube !).

Depuis ces œuvres, “voulez-vous coucher avec moi ?” a également été utilisé à de nombreuses reprises comme running gag dans bien des sitcoms américains du XXIème siècle, au même titre que “C’est la vie”, “Oh là là” ou encore “Omelette du fromage”.


Comme toujours, si vous souhaitez améliorer vos connaissances et votre maîtrise de la langue de Molière, n’hésitez pas à consulter nos autres articles dans lesquels on vous explique la signification et l’origine des expressions françaises les plus utilisées en France et dans le monde.

Crédits Photos @Gagliardi Photography