Skip to Content

« Va Te Faire Foutre » en Français : Définition, Synonymes et Exemples

« Va Te Faire Foutre » en Français : Définition, Synonymes et Exemples

Avertissement : vous allez apprendre beaucoup de gros mots en français populaires. Cet article de blog ne convient peut-être pas à un public jeune.

Connu pour la richesse et la complexité de sa langue, le français possède une élégance et une mélodie impossibles à nier. Et cela se remarque d’autant plus si l’on se penche sur le vaste répertoire d’insultes et de grossièretés que compte la langue.

Même si peu d’insultes ont la même résonance que “fuck you” en français, il existe des dizaines et des dizaines de façons de congédier quelqu’un telles que “va te faire foutre”, “va te faire voir” et “va te faire mettre”. Aujourd’hui, nous allons revenir plus en détails sur l’emploi des synonymes de “va te faire foutre” les plus utilisés par les Français.


La première chose que l’on remarque lorsque l’on se penche sur les différentes façons de dire “fuck you” en français, c’est qu’il n’existe pas une seule insulte aussi vastement utilisée qu’en anglais.

Français en colère
Français en colère @French Iceberg

En revanche, il existe de nombreuses similitudes entre les formules. La première est bien évidemment la connotation sexuelle de l’expression qui reste présente dans presque toutes les variantes françaises. La seconde est que, comme le mot “fuck” qui a donné lieu à bon nombres d’insultes (“fuck off”, “get fucked”, “go fuck yourself”), la plupart des expressions françaises sont construites sur la base de “aller se faire” (“go get”), suivi d’un terme faisant référence à la pénétration sexuelle ou au désir de voir déguerpir l’interlocuteur. 

“Va te faire foutre” est ainsi l’expression première qui a donné lieu à des dérivés, et, bien qu’elle reste très utilisée, elle n’est pas forcément le premier choix des français quand il est question de congédier quelqu’un verbalement.


  1. Va te faire foutre

Traduction anglaise : Go get fucked (littérale) / Go fuck yourself

Prononciation : \va‿t fɛʁ futʁ\

“Va te faire foutre” est une expression française grossière utilisée pour manifester avec virulence son agacement ou sa désapprobation envers les paroles de quelqu’un — si bien que l’on souhaite son départ. 

La formule peut aussi bien être employée de façon sérieuse envers quelqu’un qui vous aurait manqué de respect, que sur le ton de l’humour en réponse à une pique d’un proche. L’expression peut donc aussi bien être utilisée en tant que synonyme de “fuck you” que comme synonyme de “fuck off”.


  1. Je t’emmerde

Traduction anglaise : I screw you (littérale) / Screw you

Prononciation : \ʒə t‿ɑ̃.mɛʁd\

“Je t’emmerde” est l’une des façons les plus littérales de traduire “screw you” ou “fuck you” en français. Bien que l’expression comporte le mot “merde” (shit), “emmerder quelqu’un” signifie en réalité faire naître l’ennui chez quelqu’un.

En France, l’expression est généralement utilisée de façon joviale et peu véhémente en réaction à une remarque piquante d’un proche. On lui répondra donc “je t’emmerde” comme on pourrait lui dire “fuck you” ou “fuck off” en anglais.


  1. Va te faire voir

Traduction anglaise : Go get yourself seen (littérale) / Go to hell

Prononciation : \va‿t fɛʁ vwaʁ\

“Va te faire voir” est l’une des alternatives les plus polies à “va te faire foutre”, bien qu’elle n’en demeure pas moins grossière. Mais ce que bien des gens ne savent pas, c’est que l’expression est en réalité une abréviation. 

À l’origine, la formule provient d’une autre expression particulièrement imagée : “va te faire voir chez les Grecs” (go get yourself seen to the greeks). Cette expression provient du XXème siècle où le terme “grec” était utilisé pour désigner les tricheurs en argot français. Dire à quelqu’un “va te faire voir chez les Grecs” voulait donc dire “va te faire dépouiller par les tricheurs”.


  1. Va chier

Traduction anglaise : Go shit (littérale) / Fuck off

Prononciation : \va ʃje\

“Va chier” est une formule française qui s’utilise pour manifester violemment le refus des prétentions de notre interlocuteur. Lorsqu’elle est employée de façon sérieuse, elle est souvent suivie d’un juron pour apostropher l’interlocuteur et accentuer notre rage tel que “va chier, connard !” ou “va chier putain !”.


  1. Va te faire mettre

Traduction anglaise : Go get stuffed (littérale) / Get stuffed

Prononciation : \va‿t fɛʁ mɛtʁ\

“Va te faire mettre” est une formule française insultante servant à exprimer à quelqu’un que l’on souhaite son congé. Tout comme “va te faire foutre”, “va te faire mettre” fait référence à la pratique de la sodomie. 

L’expression est donc basée sur le tabou qui résidait autour de l’homosexualité durant des centennaires. Elle servait ainsi à insulter les hommes en les envoyant se faire “pénétrer sexuellement”.


  1. Allez vous faire foutre

Traduction anglaise : Go get fucked (littérale) / Go fuck yourself / Go fuck yourselves 

Prononciation : \a.le vu fɛʁ futʁ\

“Allez vous faire foutre” est simplement la forme plurielle de “va te faire foutre”. Elle peut être utilisée dans deux cas de figure : lorsque vous vous adressez à un groupe d’individus, ou lorsque vous vous adressez à une personne à laquelle vous devez le respect (vouvoiement). 

Vous vous en doutez certainement mais l’immense majorité du temps, cette expression est utilisée pour montrer sa désapprobation envers un groupe de personnes. Si vous souhaitez tourner l’expression de façon polie et humoristique en vous adressant à une seule personne, vous pouvez dire quelque chose comme “je vous prie d’aller vous faire foutre” (I beg you to go fuck yourself) ou “allez vous faire foutre, très cher” (Go fuck yourself, dear).


  1. Je te baise

Traduction anglaise : I fuck you (littérale) / Fuck you

Prononciation : \ʒə tə bɛz\

Expression vulgaire et explicite, “je te baise” est en quelques sortes la traduction littérale de “fuck you” en français. Bien que l’expression fasse référence à l’acte sexuel, elle est plutôt utilisée comme synonyme de “je t’emmerde” (screw you).

À l’inverse de beaucoup d’expressions présentes dans cette liste, dire “je te baise” à quelqu’un ne veut pas forcément dire que vous souhaitez qu’il parte ou qu’il arrête de vous importuner. La formule est souvent utilisée sur un ton joueur pour répondre à un ami dont les moqueries commencent à devenir lassantes.


  1. Va te faire fiche

Traduction anglaise : Go get yourself from (littérale) / Go get lost

Prononciation : \va tə fɛʁ fiʃ\

Bien que familière, “va te faire fiche” est une des variantes les plus polies à “va te faire foutre” en français. Comme l’expression dont elle est inspirée, “va te faire fiche” est utilisée pour signifier à quelqu’un que vous souhaitez qu’il parte. 

La formule est souvent utilisée pour éviter de prononcer une grossièreté complète, en présence d’enfants par exemple, à l’instar de “mercredi” pour “merde” en français ou encore de “fudge” pour “fuck” en anglais.


  1. Va te faire enculer

Traduction anglaise : Go get fucked in the ass (littérale) / Go fuck yourself

Prononciation : \va tə fɛ.ʁ‿ɑ̃.ky.le\

“Va te faire enculer” est probablement la façon la plus explicite et vulgaire de dire à quelqu’un d’aller se faire voir. Là encore, l’expression reprend le tabou qui était présent dans le passé concernant l’homosexualité.

L’expression s’est démocratisée suite à la perte du sens sexuel du terme “foutre”. “Va te faire enculer” s’est donc imposée comme la formule vulgaire standard dans certaines régions de France pour dire à quelqu’un que l’on ne souhaite plus sa présence.


  1. Va te faire

Traduction anglaise : Go get yourself (littérale) / Get lost

Prononciation : \va tə fɛʁ/

“Va te faire” est la forme abrégée d’un grand nombre d’expressions de cette liste : “va te faire foutre”, “va te faire voir”, “va te faire enculer”… La formule partage ainsi un sens commun avec celles-ci et peut donc se traduire par “get lost” en anglais. 

En règle générale, “va te faire” reste plutôt utilisée par les jeunes, bien que l’expression et sa vulgarité reste compréhensible de tous.


  1. Va te faire cuire un oeuf

Traduction anglaise : Go cook yourself an egg (littérale) / Get lost

Prononciation : \va tə fɛʁ kɥi.ʁ‿œ̃.n‿œf\

“Va te faire cuire un oeuf” est une alternative moins agressive et vulgaire à la plupart des expressions de cette liste. Même lorsque utilisée sur un ton sérieux, la formule reste “gentillette” et peu choquante. Elle est donc généralement utilisée sur le ton de l’humour bien que l’on puisse entendre quelques enfants la prononcer lorsqu’ils sont énervés envers un camarade.

Bien que l’origine de l’expression reste floue, il paraîtrait que “va te faire cuire un oeuf” fait référence à l’héritage de la répartition des rôles de l’homme et de la femme dans la société française. Ainsi, dire à quelqu’un d’aller se faire cuire un oeuf s’apparente à dire une femme de retourner faire la cuisine ou le ménage. 


  1. VTFF

Traduction anglaise : Go get fucked (littérale) / FU, FY 

Prononciation : \ve te f f\

“VTFF” est un acronyme argotique provenant du langage texte associée aux téléphones et internet. L’expression est tout simplement une forme abrégée de “va te faire foutre” et s’emploie presque exclusivement à l’écrit, bien qu’il soit possible de l’entendre au détour d’une conversation entre amis en France

À l’inverse de ses équivalents anglais, “FU” et “FY”, “VTFF” est loin d’être l’une des abréviations les plus utilisées des Français par message. La plupart du temps, on préfèrera utiliser quelque chose de plus marquant pour démontrer notre mécontentement envers quelqu’un, comme l’un des nombreux gros français mots listés dans cet article.


  1. Va au diable

Traduction anglaise : Go to the devil (littérale) / Go to hell

Prononciation : \va o djɑbl\

En français, “va au diable” est principalement utilisée pour maudire quelqu’un après que celui-ci nous ait fait un coup fourré. La formule s’emploie donc dans les mêmes situations que “va te faire foutre” et ses synonymes : lorsque l’on est en colère.

Apparue au XVIIème siècle, la formule exprime une idée forte de rejet et de mépris grâce à sa métaphore du diable. On serait dans une colère telle que l’on souhaiterait à quelqu’un de partir le plus loin et le plus bas possible : en enfer.


  1. Casse-toi

Traduction anglaise : Get the fuck out

Prononciation : \kas twa\

Formule vulgaire et courante, “casse-toi” est une façon imagée et vulgaire de dire “va-t’en” ou “va te faire foutre” en français. Son origine remonterait au XIXème siècle et ferait référence aux prisonniers chutant en tentant de faire le mur pour s’échapper de prison.

Cette expression a également donné lieu à des variantes sympathiques dont une en particulier : “casse-toi, pauv’ con” (get the fuck out, poor schmuck). Cette formule est devenue virale en 2008 lorsque le président français de l’époque, Nicolas Sarkozy, en visite au salon de l’agriculture, l’a prononcée à l’encontre d’un agriculteur qui avait refusé de lui serrer la main. 


  1. Nique ta mère

Traduction anglaise : Fuck your mother (littérale) / Go fuck your mom

Prononciation : \nik ta mɛʁ\

Tout comme sa traduction anglaise, “nique ta mère” est une insulte particulièrement vulgaire et offensante. La formule, qui invite quelqu’un à avoir des relations sexuelles avec sa génitrice, s’est imposée comme l’une des insultes les plus utilisées en France, au même titre que “merde” ou encore “putain”.

Bien qu’elle puisse être utilisée sur le ton de l’humour avec des amis proches, l’expression reste employée comme une insulte très vulgaire l’immense majorité du temps. Son acronyme, NTM, est lui aussi très utilisé à l’écrit et est même devenu le nom de l’un des groupes de rap les plus connus en France. 


Comme nous l’avons vu à travers cet article, il existe de nombreuses façons de dire “fuck you” en français. Le choix de la bonne formule à adopter va dépendre du contexte et de votre intention, mais également de votre relation avec la personne. 

Si vous n’êtes pas francophone, nous vous recommandons tout de même de faire attention lorsque vous utilisez ces expressions. Par exemple, selon l’intonation et la manière dont vous prononcez “va te faire foutre”, sa signification peut passer de simple blague à insulte suprême. Utilisez-les donc à vos risques et périls.