La Fête de la musique, un événement musical français unique

La fête de la musique est l’une des festivités les plus célèbres en France. En effet, qui dit fête de la musique dit tout type de musique du rock au jazz à l’électro. Par ailleurs, elle se déroule dans quasiment toutes les villes en France une fois par an. Elle a pour objectif de rapprocher les habitants à travers la musique. Au fur et à mesure que le temps passe, elle se propage dans de plus en plus de pays.

Quelles sont les origines de la Fête de la musique ?

À vos agendas ! La Fête de la musique est un événement musical incontournable de rue qui a lieu chaque année en France le 21 juin. Il s’agit tout particulièrement de la plus courte nuit pendant toute l’année, c’est le solstice d’été. À savoir que cette date est proche de l’ancienne fête païenne de la Saint-Jean, qui se déroule le 24 juin.

La première Fête de la musique en France

La fête de la musique a eu lieu, pour la première fois, en 1982. C’est sous l’impulsion de  Jack Lang, ministre de la Culture française, que cet événement fut créé. Beaucoup de Français jouaient déjà d’un instrument en ce temps. Cependant, chaque musicien jouait et prenait plaisir de son côté. En constatant cette situation, le directeur de la Musique et de la Danse de l’époque , Maurice Fleuret, a eu l’idée de promouvoir la musique en encourageant tous les musiciens, qu’ils soient amateurs ou non, à jouer dans les rues. Suite à cela, un mouvement a rassemblé une grande foule de diverses préférences musicales.

L’année suivante, en 1983, voit apparaître le célèbre slogan de la fête de la musique : “Faites de la musique, Fête de la musique” traduit en anglais par “Make music, Music party”. En fait, les mots français « Fête » et « Faites » sont homophones, la prononciation est la même. Ce slogan a pour but d’encourager tous les musiciens à descendre dans la rue, peu importe leur niveau. 

La Fête de la musique dans le monde

La fête de la musique ne se célèbre pas seulement en France, mais elle se propage partout dans le monde. 1985 marque le début de l’internationalisation de la fête de la musique, d’autres pays européens ont commencé à célébrer la Fête de la Musique à l’occasion de l’Année européenne de la Musique. Cette internationalisation se réalise notamment à l’aide du  réseau culturel français, comme l’Alliance Française par le Ministère de la Culture. En 1997, la charte sur la « Fête européenne de la musique » a été signée à Budapest pour que chaque pays puisse acquérir le droit de célébrer la Fête de la musique. La France a une condition : le respect du principe de la gratuité ainsi que de la diversité de la musique jouée et du public.

Suite à la création de cette charte un site internet et un European Day of Music ont alors vu le jour pour démocratiser l’événement à l’international. On compte déjà plus de 130 pays participant à la fête de la musique, notamment les États-Unis, la Suède, la Belgique et la Suisse. Chaque pays a par la suite adapté la fête de la musique. Par exemple, en Amérique du Nord, la fête de la Musique est devenue “Make Music Day” ou “World Music Day”. La France n’a pas déposé de label protégé sur cet événement, elle souhaitait que le mouvement se diffuse et devienne global. À noter qu’aux États-Unis l’organisation de cet événement relève de la participation de la société civile et non du gouvernement comme c’est le cas en France.

Comment les Français célèbrent-ils la Fête de la musique ?

Comme toutes les autres fêtes, la fête de la musique s’organise à l’avance mais pas tout le temps. Il est évident que l’acteur principal au centre de cet évènement, ce sont les musiciens qui partagent leur passion commune au grand public. Il y a également les autorités politiques qui les autorisent à se manifester partout en France. Ils s’occupent des aspects administratifs et de la communication. Certains concerts auront une véritable scène musicale au milieu d’une place, par exemple. À l’inverse, certains bars peuvent installer des systèmes de sonorisation et des tables de mixage dans la rue pour faire danser les gens. 

D’autres organismes soutiennent financièrement les musiciens. Ils se chargent du côté logistique et technique. C’est en partie grâce à eux que la fête de la musique se déroule en France. En effet, les musiciens sont présents partout, que ce soit dans les gares, dans les rues ou dans les restaurants. En plus des groupes de musique ou des DJs, on retrouve également des chorales dans les rues. Tout le monde peut y participer : novice, intermédiaire ou professionnel.

À partir de l’année 2020, la célébration de la fête de la musique a quelque peu changé due à la pandémie de Covid-19. Toutefois, il faut noter que sa date ne change pas pour les prochaines années. Covid oblige, la plupart des événements musicaux se déroulent en ligne pour éviter au maximum les rassemblements. Un fait amusant, à Paris dans le 5e arrondissement, un karaoké géant fut installé en 2020. 

Que font les Français pendant la Fête de la musique ?

La célébration de la fête de la musique dépend de l’envie et des moyens financiers des participants. Il faut noter qu’il y a deux manières différentes d’expérimenter la fête de la musique :

  •   La fête de la musique traditionnelle est organisée par les musiciens eux-mêmes. Ils font en sorte de se démarquer pour avoir plus de fans dans le public. Cela illustre le réel esprit de la fête de la musique. C’est pour moi la « vraie » fête de la musique, celle qui se déroule gratuitement dehors dans la rue avec des artistes plus ou moins improvisés.
  •   Le concert : lors d’un concert, les musiciens sont en règle générale déjà tous expérimentés. Les concerts ont tendance à se dérouler dans les grandes villes françaises. 

Certaines personnes célèbrent cet évènement dans les restaurants ou bars qui proposent des snacks et des boissons, en plus de la musique. On trouve aussi des petits concerts dans diverses petites villes. 

Quelle est l’ambiance dans les rues lors de la Fête de la musique ?

Comme la participation à la fête de la musique est gratuite, elle reste accessible au grand public. De ce fait, elle rassemble les Français de diverses préférences musicales.

Étant donné que la fête de la musique fait en sorte de donner de la valeur à la culture française, elle se propage dans tous les quartiers de la France. De ce fait, il est évident qu’il y a un tapage nocturne pendant cet évènement. Toute la soirée du 21 juin est animée à travers une diversité musicale. Le tapage nocturne est bien évidemment interdit sur tous les territoires de la France. Cependant, il est toléré exceptionnellement pour la date de la fête de la musique.

Conclusion

La Fête de la Musique rassemble, l’histoire d’une soirée, tout un pays. Elle apporte un sentiment d’unicité, une valeur particulièrement essentielle. C’est un moment parfait si vous souhaitez visiter la France, le beau temps et la bonne humeur sont souvent au rendez-vous le 21 juin. Toutefois, il semble utile de noter que la date de la fête de la musique varie selon les pays où elle peut même parfois durer quelques jours. Si vous souhaitez découvrir d’autres événements musicaux à ne pas rater en France, je vous recommande de lire mon article précédent : Top 7 Festivals Français de Musique Pendant l’Été

Crédit:

https://www.challenges.fr/monde/fete-de-la-musique-un-modele-francais-exporte-a-l-etranger_481909