Après une rétention importante de bobines, une avalanche de films a déferlé dans les salles obscures, voici une sélection des meilleurs films français de l’année 2021. Pour notre traditionnel Top 5, Guillaume Luce s’est chargé de la rédaction de ce guest post pour French Iceberg. Bonne lecture à vous !

Voici une sélection des cinq films (+1) qui nous ont marqués cette année. Vous y trouverez des comédies françaises, des films d’action et même du paranormal : il y en aura pour tous les goûts dans cet article des films français 2021 !

5 – Annette – Le bébé était une poupée

Ce film franco-germano-belge totalement fou, réalisé par Leos Carax (quasi-anagramme de « Les Oscars ») avec Adam Driver (Star Wars) et Marion Cotillard (La Môme), a fait l’ouverture du dernier festival de Cannes. Cette comédie musicale s’ouvre sur une scène dans laquelle les Sparks (oui, ce groupe vintage des années 60), chanter le morceau “So may we start”, accompagnés par une partie des acteurs du film. Ça décoiffe !

Carax nous raconte l’histoire d’un couple d’artistes : une chanteuse d’opéra et un humoriste de stand-up à qui tout semble réussir. Leur existence est bouleversée à la naissance de leur fille Annette (spoiler alert : qui a l’apparence d’une poupée). En parallèle, le succès quitte peu à peu l’humoriste alors que la chanteuse est au sommet de sa gloire. L’équilibre du couple est rompu…

Bande-annonce : 

Trois raisons de voir ce film français :

  • Découvrir les Sparks 
  • Apprécier le génie de Leos Carax (Les Amants du Pont neuf, Holly motors…)
  • Savourer le jeu de Simon Hesberg, l’irrésistible Wolovitz dans la série The Big Bang Theory

4 – OSS 117 : Alerte Rouge en Afrique noire

Hubert Bonisseur de la Bath, l’espion séducteur, un brin raciste et misogyne, brille une fois de plus par sa maladresse. 15 ans après ses aventures brésiliennes, il revient au milieu des années 80 pour prouver qu’il est le meilleur agent français. Envoyé dans un pays africain au bord du coup d’État, il est chargé de retrouver l’un de ses confrères, disparu en mission. Avant de vous lancer dans cette troisième aventure d’OSS 117, on vous conseille fortement de regarder les deux premiers. Voici un article sur la trilogie OSS 117.

Bande-annonce : 

Trois raisons de voir ce film français :

  • Vous aimez les jeux de mots et clasher vos amis français
  • Vous êtes nostalgique de la grande époque de James Bond : le générique d’OSS 3 est inspiré de celui de Goldfinger, qui est aussi le troisième opus de James Bond…
  • Voir Pierre Niney, un jeune acteur français incarner le rôle d’un espion fanboy aussi arrogant que ridicule. Et puis Jean Dujardin, What else ?

3 – Kaamelott : premier volet

Ce film est l’un des plus gros succès au box-office français de l’année. Cette première parodie (ce sera une trilogie) de la légende de la Table ronde fait suite à la sitcom éponyme achevée 10 ans plus tôt par son créateur Alexandre Astier. L’acteur français incarnait un roi Arthur à l’humour grinçant, fatigué par la bêtise de ses chevaliers, mal partis pour retrouver le Graal.

Après un long exil, au cours duquel il est retombé dans l’anonymat, nous retrouvons le roi déchu du royaume de Kaamelott, Arthur Pendragon, réduit à l’état d’esclave. Il est recherché par l’ancien chevalier de la table ronde, Lancelot du Lac, qui gouverne maintenant Kaamelott et pense qu’il représente une menace pour son pouvoir. Arthur réussira-t-il à récupérer la légendaire Excalibur qui lui avait permis d’accéder au pouvoir ? À vrai dire, on s’en fiche, on est là pour rigoler avec une belle équipe de baltringues !

Bande-annonce : 

Trois raisons de voir ce film français :

  • Une parodie Héroïc fantaisy dont l’univers visuel rappelle parfois celui de Game of thrones, les blagues en plus.
  • Si vous rencontrez des français, vous pourrez évoquer avec eux les pitreries des deux ânes de Kaamelott, que sont Perceval et Karadoc de Vannes. Demandez-leur de vous expliquer les règles alambiquées de leurs jeux incompréhensibles ou absurdes, comme le chante-sloubi. Si vous les comprenez, faites-nous signe, on n’en est toujours pas venu à bout !
  • Un bon moyen d’entrer dans la série qui compte 6 saisons et 458 épisodes de 3 à 52 minutes.

2 – Bac Nord 

Film français tiré d’une histoire vraie mise en scène par Cédric Jimenez. Trois flics de la brigade anti criminalité luttent contre le trafic de drogue dans les quartiers nord de Marseille. Attention, ça reste un film et Marseille est une jolie ville, ça ne devrait pas vous empêcher d’aller faire un tour sur le vieux port !

Bande-annonce : 

Trois raisons de voir ce film français :

  • Vous avez adoré les films d’action de Luc Besson ? Vous adorerez le rythme de Bac Nord
  • Retrouvez quelques-uns des meilleurs acteurs français : François Civil, Gilles Lellouche, Adèle Exarchopoulos, Karim Leklou
  • Découvrez Marseille comme vous ne l’avez jamais vue et les sons du rappeur local : JUL (« le J c’est le s »)

1 – Les Olympiades

L’un des plus grands réalisateurs français (Jacques Audiard) revient avec un film qui parlera à la génération Tinder et à la population citadine avec notamment l’actrice Noémie Merlant. Cette adaptation de la bande dessinée du New-Yorkais Adrian Tomine dépeint la disparition de l’amour, qui devient une marchandise à portée de swipe, et où l’engagement devient synonyme de répulsion.

Bande-annonce : 

Trois raisons de voir ce film français :

  • Le scénario de Céline Sciamma (Portrait de la Jeune fille en feu) et Léa Mysius
  • Le XIIIe arrondissement de Paris magnifié par un noir et blanc élégant
  • La musique électro de l’artiste français Rone

(BONUS) – Titane, la tête dure comme fer

Celui-ci on vous le met juste pour briller dans les dîners. Après Grave (2016), qu’on vous recommande chaudement, Julia Ducournau revient avec Titane. Pour ce film, elle a reçu la palme d’or au Festival de Cannes 2021. Voilà le pitch :

Une danseuse à qui l’on a greffé, enfant, une plaque de titane sur le crâne après un accident de voiture, développe une relation particulière avec le métal et la mécanique. Prise d’une folie meurtrière, elle est recherchée par la police et change d’apparence. Son existence bascule de nouveau lorsqu’elle est confondue avec le fils disparu d’un pompier alcoolique, qui croit dur comme fer qu’il s’agit de lui…

Bande-annonce (lien)

Trois raisons de voir ce film français :

  • Retrouvez Vincent Lindon et Garance Marillier (Grave) au casting
  • La violence rendue esthétique par les influences des films de genre réalisés par John Carpenter (Christine) de David Cronenberg (Videodrome) et David Lynch (Lost Highway).
  • Le plaisir de dire que vous avez vu une Palme d’or Female gaze.

Si vous aimez le cinéma français, on vous invite à écouter @lefimdumercredi un podcast composé de 14 épisodes de 3 à 7 minutes disponibles sur Instagram. Vous y trouvez aussi un épisode qui parle du Portrait de la jeune fill en feu mentionné dans l’article.

Est-ce qu’un film français vous a plu et n’est pas sur cette liste ? Dites-le-moi en commentaire dans cet article ! Enfin, pour revenir à French Iceberg, je vous invite à consulter les articles précédents concernant nos différentes sélections des meilleurs films français avec

Crédit photo @Christophe Brachet