Paris, la capitale de France, est toujours en effervescence. Mais la ville le sera encore en plus avec les Jeux Olympiques d’été 2024, dont elle est l’hôte. Paris 2024 met tous les moyens en œuvre pour le bon déroulement des Jeux Olympiques et paralympiques. Perfection et praticité sont les maîtres mots.

En effet, plus de 30 disciplines seront dans un rayon de moins de 10 km du village olympique, et 85% des athlètes ne seront qu’à 30 minutes de leurs lieux et sites de compétition. Quels sont ces sites et quand est-ce que les jeux commenceront ? Zoom sur les lieux des épreuves et les dates principales des JO de 2024.

1 – Les Jeux olympiques d’été 2024 à Paris et sur toute la France

Les sites et les lieux de compétitions ont été validés par le Conseil d’Administration de Paris l’année dernière. On compte plus d’une trentaine de sites, principalement concentrés dans la capitale, mais pas que. En effet, les périphéries de la ville ainsi que d’autres villes, régions et même département d’outre-mer accueilleront aussi les JO.

1 – Les lieux et épreuves dans Paris

La Seine : Pour la première fois de l’histoire des Jeux olympiques d’été, la cérémonie d’ouverture se produira à l’extérieur d’un stade. Les organisateurs ont prévu un parcours de 6 kilomètres avec plus de 600 000 spectateurs présents le long du fleuve.

Le stade Tour Eiffel : Le jardin situé au pied du monument français deviendra une arène temporaire. Le jardin du Champ-de-Mars sera aménagé pour devenir un stade à ciel ouvert. Il accueillera les épreuves de volleyball de plage ou beach volleyball en olympiques et le cécifoot pour les paralympiques.

L’Arena Champ-de-Mars qui forme un aménagement provisoire de 10 000 m2 pour substituer au Grand Palais pendant sa fermeture. Pour ces dernières utilisations, l’arène accueillera les jeux olympiques et paralympiques avec les disciplines de judo, de lutte, de para judo et de rugby fauteuil.

Le Grand Palais : Ce site implanté en bordure des Champs-Élysées sera alors la scène de compétition pour les épreuves de taekwondo et d’escrime. C’est un lieu emblématique de la culture parisienne qui a accueilli par le passé de nombreuses expositions, défilés de mode et concerts.

AccorHotels Arena (ex Paris Bercy) : ce lieu avec sa forme pyramidale et sa salle polyvalente du 12ème arrondissement, est un site emblématique du sport français. Depuis la fin des années 90, ce site a accueilli d’innombrables évènements sportifs de renom du basket au handball. Il s’apprête désormais à être l’hôte des disciplines de basketball, de gymnastique artistique et de trampoline pour les Jeux olympiques de 2024.

L’Arena Porte de la Chapelle : ce site, tout nouveau, est éco-conçu pour respecter les engagements pour des Jeux durables (au nord de la capitale). Ce complexe multisport du 18ème arrondissement sera le lieu des jeux de badminton et de la gymnastique rythmique pour les JO 2024. Le para badminton et le para powerlifting seront les disciplines que ce lieu accueillera pour les jeux paralympiques.

L’Esplanade des Invalides : le vaste espace vert face aux Hôtels des invalides sera transformé en un champ de compétition d’envergure pour recevoir la discipline olympique du tir à l’arc. De quoi apporter une touche sportive à l’historique de ce lieu.

La Concorde : ce lieu sera le centre des sports urbains pendant les Jeux olympiques de Paris. Car le sport olympique s’est réinventé avec les jeux de Tokyo, ceux de Paris suivent également la tendance. Par cela, le breakdance, le basketball à trois, le BMX freestyle et le skateboard seront à l’honneur pour les jeux de 2024. La place de la concorde devra alors faire l’objet de quelques aménagements temporaires pour accueillir ces sports.

Le Pont d’Iéna : ce pont qui enjambe la Seine fait 155 mètres de longueur et 35 mètres de large. Son envergure va permettre à l’organisation des jeux de créer une piste emblématique. En effet, le pont étant situé au pied de la Tour Eiffel, l’emplacement constitue un cadre de jeu unique. Pour une grande première, le pont d’Iéna sera le théâtre des épreuves de triathlon, de cyclisme sur route, d’athlétisme, mais aussi de natation en eau libre.

Le stade de Roland Garros est connu de tous fans de tennis. Rien de plus gratifiant pour ce site que d’accueillir les disciplines de tennis dans le cadre des jeux Olympiques de 2024. Mais le stade de Roland Garros ne se limite pas à sa discipline d’essence, car il accueillera aussi les épreuves de boxe aux jeux olympiques, les épreuves de volley-ball assis, et de tennis fauteuil aux paralympiques.

Le Parc des Princes est pendant l’année le stade du principal club de football de la capitale, le Paris Saint-Germain. Sa configuration lui a permis d’accueillir plusieurs événements football comme les matchs du PSG, la coupe du monde de 98 et l’Euro 2016. Pour l’année 2024 le stade de Paris aura l’honneur d’accueillir les équipes de football olympiques.

Les Arenas Paris Sud, (à savoir l’Arena Sud 1, l’Arena Sud 4 et l’Arena Sud 6) changeront d’habitude et feront place aux jeux sportifs au lieu d’exposition et de convention. Ces trois complexes seront réunis dans un même périmètre pour accueillir respectivement les jeux de volleyball et boccia (paralympique) pour l’Arena Sud 1. Le tennis de table et le para tennis de table pour l’Arena Sud 4. Enfin, dans l’Arena Sud 6, on retrouvera les jeux de l’haltérophilie et de basket.

2 – Les lieux et épreuves en Ile-de-France (Banlieue de Paris)

Le Stand de tir de La Courneuve (93), le centre de stockage en hydrocarbures du ministère des Armées sera dépollué et réaménagé avec trois installations temporaires pour le déroulement des épreuves de tir et de para tir sportif lors des Jeux de 2024.

Le Stade Yves-du-Manoir (92) accueillera pour la seconde fois les JO. Ce stade de Colombes sera modernisé pour les épreuves olympiques de hockey sur gazon.

La ville de Saint-Denis (93)

  • Le Stade de France : ce stade aura aussi son lot de jeux. Le plus grand stade de France sera l’hôte des épreuves d’athlétisme et de rugby, mais également du para athlétisme. (ce stade avait été construit pour la coupe du monde de football 1998).
  • Épreuves d’escalade : la ville aura aussi la chance d’accueillir en première les épreuves d’escalade. En effet, fraîchement admis dans le programme olympique, ces épreuves se feront pour la première fois en France, à Saint-Denis, avec cinq murs d’escalade.
  • Le Parc Aquatique : la ville de Saint-Denis accueillera également le parc aquatique des jeux de 2024 avec une construction pérenne en carbone et bio sourcé (bien que l’installation soit à l’origine de nombreuses polémiques). Les épreuves de natation artistique, de plongeon et de water-polo s’y dérouleront. Une autre piscine olympique sera également aménagée dans l’Arena de la Défense.
  • Le Village Olympique sera également dans la ville de Saint-Denis et sera une partie intégrante de la ville après les JO.

Le Château de Versailles (78) fera office de circuit olympique pour les épreuves de sports équestres et de Pentathlon moderne.

À Saint-Quentin-en-Yvelines (78), se tiendront également les épreuves de Golf dans le site de Golf National, et l’épreuve de BMX race dans le stade dédié à cet effet.

La Colline d’Élancourt (78) avec les chemins et parcours naturels qu’elle présente accueillera les épreuves de VTT pour les jeux Olympiques. Pour le cyclisme sur piste, les épreuves se dérouleront dans le vélodrome national de Saint-Quentin-en-Yvelines.

Le Stade Nautique de Vaires-sur-Marne (77) est le nouvel écrin des jeux de canoë-kayak et d’aviron.

3 – Les lieux et épreuves sur toute la France 

La compétition olympique de football se tiendra dans plusieurs stades dans celui de Nantes, de Bordeaux, de Lyon et de Saint-Étienne, mais aussi celui de Nice et de Marseille. Cette dernière accueillera également l’épreuve de voile sur la Méditerranée.

Pour les épreuves de surf, le site de Teahupo’o à Tahiti ouvrira ses portes au monde entier. Je vous invite à lire l’article précédent : Jeux Olympiques d’été Paris 2024 : 10 Faits Intéressants.

2 – Les dates importantes des JO Paris 2024 à connaître

À titre de rappel, la France a organisé, en tout, cinq Jeux olympiques. Les derniers jeux furent ceux de 1992, les jeux d’Albertville. (Paris 1900, 1924 / Chamonix 1924, Grenoble 1964 / Albertville 1992).

C’est le 13 septembre 2017, lors de la session du Comité international olympique que la ville de Paris a obtenu l’attribution des organisations après sa candidature.

La remise des flambeaux s’est faite le dimanche 8 août 2021 lors de l’extinction des feux à Tokyo. Les flambeaux ont été remis  à l’organisation des Jeux olympiques et paralympiques français.

Le relais est un événement phare de la saison des jeux. Il est à noter que le relais de la flamme constitue l’arrivée des esprits des Jeux olympiques. Cela inclut que plusieurs relayeurs feront le parcours d’acheminement jusqu’à la ville hôte. Cette étape symbolique de la flamme se fera vers le mois d’avril 2024.

C’est en 2023 que le parcours de ce relais de la flamme sera défini et le design des torches que ce soit olympique et paralympique seront dévoilés la même année. Les billets pour assister aux Jeux olympiques seront disponibles vers le mois de septembre 2023. Quant au recrutement des bénévoles, il se fera en 2022.

Les dates des Jeux olympiques d’été 2024 à Paris auront lieu du 26 juillet au 11 août 2024. Tandis que les Jeux paralympiques se dérouleront du 28 août au 8 septembre 2024.

La candidature de la France implique un engagement pour que les jeux organisés soient d’un esprit sobre et durable en faveur duquel, les constructions des sites seront éco responsables. Il reste désormais moins de 1000 jours (930 jours pour être exact au 8 janvier 2022) avant l’arrivée du jour J.

Organisateurs comme spectateurs et français attendent impatiemment cette grande fête que seront les Jeux olympiques. Je vous invite à lire deux articles précédents concernant le sport en France :

Crédits photo La Seine Olympique Paris 2021 @Florian Hulleu