Bienvenue à nouveau pour ce deuxième article de blog sur les mots d’argot français de la saison 2 de la série Netflix Lupin. Nous espérons que cet article vous aidera à comprendre certains des mots français que vous n’avez pas bien compris. La série est toujours aussi intéressante dans cette deuxième partie et elle vaut la peine d’être regardée. Une troisième saison arrive et je suis curieux de savoir quel sera le scénario après la fin de cette deuxième saison (pas de spoilers, ne vous inquiétez pas). Commençons par le vocabulaire expliqué de cette saison 2 de Lupin, première série française à entrer dans le top 10 des séries aux Etats-Unis. Pour information, comme la première saison, il y a cinq épisodes. 

Argots de Lupin Netflix Saison 2 Episode 1 

2’12 

Assane: 

Il ressemblait à quoi ce type

Traduction : 

What did this guy look like? 

« Type » est l’une des nombreuses façons de dire en anglais « guy » ou « dude ». 

2’20 

Claire (Assane’s wife)

C’est le mec du train ! C’est qui ce mec, putain

Traduction : 

It’s the guy from the train! Who the fuck is this guy

Une autre façon de dire « dude » en français est « mec ». Ici, j’ai traduit « putain » par « who the fuck ».  Cela dépend de la situation, la plupart du temps « putain » peut être traduit par « damn it ». 

11’39

Pellegrini to Leonard 

Écoutez c’est pas le fils que je veux c’est le père. Alors, réparez votre connerie et faites ça proprement, merde ! 

Traduction : 

Look it’s not the son I want, it’s the father. So, fix your shit and do it right, damn it! 

Lorsque vous avez fait des « conneries », cela signifie que vous avez fait des actions stupides ou idiotes. Le deuxième mot « merde » est un gros mot français classique et simple traduit par « shit » (c’est la traduction directe) ou par « damn it ».

12’50

Cop to another cop 

Man : Écoute, je suis en Normandie là. 

Woman : En Normandie ? Qu’est ce que tu fous en Normandie ? Faut que tu reviennes là, c’est chaud ici.

Man: comment ça, qu’est-ce qui ce passe ? 

Woman: On pensait avoir chopé Sernine mais c’est le mauvais gars. 

Traduction : 

Man: Listen, I’m in Normandy right now. 

Women: In Normandy? What the hell are you doing in Normandy? You have to come back there, it’s getting tense here.

Man: What do you mean, what’s going on? 

Woman: We thought we had Sernine but it’s the wrong guy. 

Ici, il y a beaucoup d’argot français. Tout d’abord, nous avons le verbe français familier « foutre » qui a de nombreuses variations vulgaires. Dans ce cas, il signifie « what the hell are you doing? ». Ensuite, il y a un cas délicat avec « c’est chaud ». Dans cette situation, il ne signifie pas « il fait chaud » (le temps) mais il signifie « ça se tend » ou « ça devient difficile ». Enfin, nous avons le verbe « choper ». Vous pouvez trouver de nombreuses utilisations de ce verbe, je vous invite à lire mon article sur l’argot français où j’ai évoqué le verbe « choper ». Ici, le verbe signifie attraper quelqu’un.  

13’06

Cop woman

Mais, qu’est-ce que tu fous avec lui? 

Traduction : 

But, what the hell are you doing with him? 

Encore une fois, une autre scène avec le verbe « foutre ». Comme vous l’avez remarqué, « fous » (deuxième personne du singulier) a été utilisé à la place du verbe « faire » avec « fais » (deuxième personne du singulier). En utilisant le verbe foutre, vous rendrez votre phrase très familière. 

13’30 

Assane in the bar 

Excusez-moi je cherche un homme noir dans une voiture grise avec un adolescent de 14 ans, un métis aux cheveux frisés. C’est mon fils, il a été kidnappé

Traduction : 

Excuse me, I’m looking for a black man in a gray car with a 14-year-old, mixed-race boy with curly hair. He is my son, he has been kidnapped

Le premier mot « métis » n’est pas un argot mais en fait c’est grâce à une conversation sur Reddit que j’ai réalisé qu’il n’y avait pas de véritable traduction anglaise pour ce mot. En anglais, les gens utiliseraient probablement « mixed race » mais GROS avertissement pour les apprenants de français. Il existe exactement le même mot en français « race » mais nous ne l’utilisons pas du tout. L’État français considère qu’il n’y a pas de races et le mot est lié à la Seconde Guerre mondiale. « métis » est un mot tout à fait normal à utiliser mais n’utilisez jamais le mot « race » en français. Je me souviens de mon séjour aux États-Unis où les gens me demandaient « quelles sont les races en France ? » et j’étais complètement confus la première fois. 

La deuxième aurait pu surprendre les anglophones. Les Français utilisent de nombreux mots anglais (t-shirt, weekend) et kidnapped est l’un d’entre eux. Vous avez remarqué que les Français l’ont modifié en enlevant « ed » et en ajoutant « é » à la fin. 

14’04” 

Cop to Assane 

Comme je vous ai dit, je peux vous aider à choper ce type.

Traduction : 

Like I said, I can help you catch this guy.

Comme vu précédemment, « choper » signifie dans ce cas « catch » en anglais et « type » signifie « guy ».

16’54”

Assane 

Il nous a semés.

Traduction : 

He shook us off

Le verbe « semer » ne signifie pas semer une graine (cela peut être le cas mais pas dans cette situation). Ici, il signifie « s’enfuir ». 

19’

Léonard to Raoul 

Je vais ouvrir le coffre fait pas de conneries.

Traduction : 

I’m going to open the safe, don’t do anything stupid.

29’17

Assane to Cop (Guédira) 

J’ai ton nom et je sais que t’es flic.

Traduction : 

I have your name and I know you’re a cop.

Ici, « flic » est un simple mot d’argot français pour « cop ». 

Argots de Lupin Netflix Saison 2 Episode 2

3’15

Assane to Cop woman

Assane : Qu’est ce que vous avez trouvé dans cette voiture ?

Cop woman : Il faut pas lui répondre il va chercher à nous embrouiller.

Traduction : 

Assane: What did you find in that car?

Cop woman: We must not answer him, he will try to confuse us.

Embrouiller est un verbe français qui peut être traduit par « confuse ».  Lorsqu’il y a eu « une embrouille » entre deux personnes, cela signifie qu’il y a eu une dispute ou un problème entre deux personnes. 

3’35

Cop woman to Assane 

Maintenant, arrête de nous emmerder s’il te plaît.  

Traduction : 

Now please stop bothering us.  

La traduction directe serait « now please stop shitting on us ». C’est assez visuel, non ?

7’05

Cop woman 

Merde ! Merde, Fait chier ! 

Traduction : 

Shit! Shit, fuck! 

Il manquait le troisième de ce fameux trio avec Merde, Putain et Fait chier. Ici, le flic était bien agacé par l’évasion d’Assane. 

30’54

Two kids in the street watching a smartphone 

Kid 1: Là, là 

Kid 2: C’est un truc de ouf, la voix ! 

Kid 1: C’est un truc de malade

Traduction : 

Kid 1: There, there 

Kid 2: It’s a crazy thing, the voice! 

Kid 1: It’s a sick thing

Le premier avec « ouf » est la version verlan de « fou ». Je vous invite à lire mon article sur ce qu’est le verlan en français: Verlan: l’Argot Inversé en Français.

33’32

Assane to Raoul 

Raoul : Maman dit que tu changeras jamais.

Assane : Si, quand j’aurai réglé toute cette histoire. Je te promets que les choses changeront.

Traduction : 

Raoul: Mom says you’ll never change.

Assane: Yes, I will, when I get this whole thing sorted out. I promise you that things will change.

« Régler » peut être traduit en anglais par « to fix something » ou « to sort out ». Dans une autre situation régler peut être utilisé pour payer quelqu’un comme « on peut payer l’addition ? » (can we pay the bill?). 

Argots de Lupin Netflix Saison 2 Episode 3

0’39

Raoul to Claire 

C’était qui ces mecs ?

Traduction : 

Who were these guys?

1’53

Best Friend to Raoul 

Poto, c’est pas à moi qui faut s’en prendre, c’est à Pellegrini.

Traduction : 

Buddy, it’s not me who should be blamed, it’s Pellegrini.

C’est drôle, Netflix a mal écrit cet argot français « poto » en écrivant dans les sous-titres « poteau » (stick). Poto est une variation de l’argot français « Pote » qui peut être traduit par « buddy » ou « bro » en anglais.   

Argots de Lupin Netlfix Saison 2 Episode 4 

4’02

Cop to Pellegrini

C’est qui ce type

Traduction : 

Who is this guy? 

8’19

Benjamin Ferrel to Assane 

Ce clebs lit dans mes pensées. Je t’assure, il me fait peur.

Translation:

This dog reads my mind. I’m telling you, he scares me.

« Un clebs » est un mot d’argot français pour désigner un chien. Je ne savais pas jusqu’à cet article de blog mais ce mot vient de la langue arabe (le français a été grandement influencé par la langue arabe). Il vient de l’arabe algérien, « kleb » ou « cleb » désignant un chien. Il est arrivé en France au 19ème siècle. Le dictionnaire français Larousse a ajouté le mot en 1863 « cleb » pour la forme singulière.  Il peut s’écrire de plusieurs façons comme « cleb », « kleb » ou même « cleps » et « klebs » toujours pour la forme singulière. 

18´

Cop 

Regarde-le, on dirait un gosse

Traduction : 

Look at him, he looks like a kid

« Un gosse » est un mot d’argot français pour désigner un enfant, mais attention au Québec, cela signifie un testicule, c’est drôle non ? 

19’15

Assane calling Benjamin

Assane : T’es pas au courant ?

Benjamin : Quoi ?

Assane : Faut que tu quittes la boutique Benjamin, t’es grillé. Prends tes affaires et tire toi de là. 

 Traduction : 

Assane: You don’t know?

Benjamin: What?

Assane: You have to leave the store Benjamin, you’re busted. Get your stuff and get out of here. 

Le premier sens du verbe français « griller » est « toaster » mais dans ce cas, il signifie être pris en flagrant. La deuxième expression est « tire toi » qui peut être traduite en anglais par « go away », « get out » ou encore « get the fuck out ». 

22’25

Assane 

Tu vas voir mec ça va être un truc de fou

Traduction : 

You’ll see man it’s going to be a crazy thing

43’25

Benjamin 

Franchement cette fois j’ai vraiment cru qu’on allait se faire choper.

Traduction : 

Honestly this time I really thought we were going to get caught.

Argots de Lupin Netflix Saison 2 Episode 5

9’05

Stranger to Assane and Benjamin 

Stranger: Qu’est ce que vous voulez ?

Assane: Pardon ?

Stranger : Vous faites semblant de lire la bête noire mystérieuse et votre pote tient son exemplaire du bouchon cristal à l’envers.

Traduction : 

Stranger: What do you want?

Assane: Excuse me?

Stranger: You’re pretending to read the mysterious black beast and your mate is holding his copy of the crystal cap upside down.

Comme vu précédemment, « pote » peut être traduit en anglais par « friend », « buddy » ou « mate ».

21’07

Benjamin to Assane 

poto

Traduction : 

Hey buddy!

26’19

Assane to Pellegrini

Te fous pas de ma gueule. Il travaillait pour toi. 

Translation:

Don’t fuck with me. He was working for you. 

Encore une fois, il y a le verbe français « foutre » qui peut parfois signifier « go away » ou « don’t care » mais dans ce cas, il signifie « don’t fuck with me ».

27’

Assane to Pellegrini

Assane :Tu voulais me descendre

Pellegrini : Évidemment 

Assane : Mais tu t’es foiré et tu m’as collé le meurtre de Léonard sur le dos

Traduction : 

Assane: You wanted to shoot me

Pellegrini: Of course 

Assane: But you screwed up and blamed me for Leonard’s murder. 

Pour le premier mot français « descendre », je l’ai traduit par « shoot me » mais en fait j’aurais pu le traduire par « take me down ». Le suivant est le verbe « foirer » qui peut être traduit par « visser quelque chose » en anglais. Enfin, la dernière expression divisée serait littéralement traduite en anglais par « you stick it on my back » pour « Blame someone ». 

45’47

Claire to Assane 

On s’en fout de ça.

Traduction : 

We don’t care about that.

Enfin, pour la dernière fois dans cette saison, il y a le verbe « foutre ». 

Merci à ceux qui ont tout lu ! C’était beaucoup de travail mais j’espère que cela a aidé certains d’entre vous à mieux comprendre cette série et la langue française ! Comme Arnold Schwarzenegger l’a dit dans Terminator « I will be back » pour la troisième saison. Si vous voulez découvrir l’argot de la première saison ou découvrir de nouvelles séries françaises sur Netflix, lisez les deux prochains articles :

Crédit: 

https://www.lefigaro.fr/langue-francaise/expressions-francaises/2017/12/13/37003-20171213ARTFIG00020-mais-d-o-vient-le-clebs.php

Crédit photo : Emanuel Guimier