Les expressions idiomatiques françaises peuvent être difficiles à comprendre et les Français aiment les utiliser tout le temps. Apprendre des expressions françaises vous aidera à mieux comprendre les films français ou la musique française. Certaines de ces expressions sont assez anciennes, mais elles sont toujours populaires dans la société française.

1 – Quand les poules auront des dents

Littéralement : When the chickens will have teeth

Expression idiomatique française pour dire que quelque chose ne se produira jamais. Cette expression date de la fin du XVIIIe siècle. Un synonyme de cette expression française serait « À la Saint-Glinglin ».  L’équivalent en anglais serait « When pigs fly » qui est aussi une expression amusante.

Exemple

Maman, je veux un nouvel ordinateur.

Bien sûr, quand les poulets auront des dents

Mom, I want a new computer.

For sure, when pigs fly.

2 – Mettre les points sur les i 

Littéralement : Put the dot on the i 

Lorsque quelqu’un veut clarifier les choses en ajoutant des détails sur un sujet ou une question. Un équivalent que vous entendrez certainement si vous regardez un match de rugby de l’équipe de France est « Remettre l’église au milieu du village ». Je vous recommande de regarder un match de rugby avec des commentateurs français, ils utilisent des tonnes d’expressions françaises en commentant le match.

Exemple

Je vais mettre les points sur les i avec mes enfants.

I will make things clear with my kids.

3 – Pisser dans un violon 

Littéralement : Peeing in a violin 

L’expression signifie que l’action ou la parole est inutile et n’a aucune efficacité puisque pisser dans un violon ne produit rien. L’expression est apparue pour la première fois au XIXe siècle et a gagné en popularité jusqu’à nos jours.

Exemple

Faire le nettoyage de son appartement avant de faire une fête c’est comme pisser dans un violon.

Cleaning your apartment before a party is like peeing in a violin.

4 – Enfoncer des portes ouvertes

Littéralement : Pushing open doors

La première signification est lorsque quelqu’un se réjouit d’avoir surmonté une difficulté qui n’existait pas. L’expression remonte à la fin du XVIIIe siècle. Il n’y a rien de glorieux à donner un coup de pied dans une porte ouverte. Comme cette action ne présente aucune difficulté, c’est de ce constat qu’est née l’expression. La deuxième utilisation de l’expression est lorsque quelqu’un tente de démontrer quelque chose d’évident, en énonçant une banalité en la présentant comme une découverte.

Exemple

Dire que la terre est ronde, c’est enfoncer des portes ouvertes.

To say that the earth is round is to push open doors.

5 – Avoir le rire jaune 

Littéralement : Having the yellow laugh

Quand quelqu’un se force à rire. Cette expression française est utilisée lorsque quelqu’un est taquiné et en rit, mais qu’au fond de lui, est contrarié. Le rire jaune peut également être utilisé lorsqu’une personne ne veut pas que l’orateur soit gêné par son discours. Même si la couleur jaune peut être considérée comme une couleur positive comme le soleil, l’or ou le blé, elle a eu par le passé une connotation négative. Par exemple, dans la religion, Judas était représenté comme portant du jaune. Il y a une expression qui n’est plus populaire qui est « Être peint en jaune », ce qui signifie que votre femme vous a trompé. Ces expressions négatives utilisant cette couleur pourraient expliquer pourquoi le jaune signifie dans ce cas être en quelque sorte faux.

Exemple

Ça se voit que tu as le rire jaune.

It’s obvious, you have a yellow laugh.

6 – C’est l’hôpital qui se fout de la charité

Littéralement : It’s the hospital that doesn’t care about charity.

Quelqu’un qui se moque d’un défaut d’une autre personne, qui a lui-même. Il y a une ironie dans l’expression, un certain sarcasme qui correspond parfaitement à la culture/humour française. Peu de Français connaissent l’origine de l’expression, elle vient du XVIIe siècle quand « les hôpitaux » désignent un établissement médical, qui pouvait être à la fois religieux et laïc. A la même époque, les hôpitaux gérés par des ordres tels que les Frères de la Charité ou les Sœurs de la Charité prennent le nom de « charité ». Finalement, un hôpital et une charité sont deux établissements ayant la même fonction, mais il existe une certaine rivalité entre les deux. L’expression vient de cette opposition entre hôpitaux et charités. D’après mes recherches, l’équivalent en anglais (américain) est « that’s the pot calling the kettle black » (c’est le pot qui traite la bouilloire de noir).

Exemple

Les Belges qui se moquent du mauvais temps en Angleterre, c’est l’hôpital qui se fout de la charité.

The Belgians who make fun of the bad weather in England, that’s the pot calling the kettle black.

7 – Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué

Littéralement : Do not sell the bear’s pelt before killing it

Une personne ne doit pas tenir pour acquis une chose qui n’est pas encore en sa possession. C’est une autre expression française que vous entendrez toujours dans un match sportif lorsqu’une équipe mène et que vous pensez que le match est terminé avant la fin.

Exemple

L’équipe mène 1/0 mais il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué.

The team leads 1/0 but you can’t sell the bearskin before you kill it.

8 – Ne pas casser trois pattes à un canard 

Littéralement : Do not break three legs of a duck 

Cette expression française désigne une action facile à réaliser. Comme vous le savez, un canard n’a que deux pattes. Dans ce cas, il est impossible de casser trois pattes à un canard. Il existe un autre dicton populaire français similaire qui est « Ce n’est pas la mer à boire » traduit en anglais par « It’s not the sea to drink ».

Exemple

Faire cuire des pâtes, ça ne casse pas trois pattes à un canard.

Cooking pasta doesn’t break three legs of a duck.

9 – Il fait un froid de canard 

Littéralement : It’s as cold as a duck 

Expression utilisée pour exprimer que le temps est assez froid. L’expression française pourrait venir de la chasse au canard. Les chasseurs doivent le faire en automne et la plupart du temps, ils restent des heures dans le froid pour pouvoir abattre le pauvre animal. 

Exemple

Je ne sors pas dehors, il fait un froid de canard !

I don’t go outside, it’s freezing cold!

10 – L’habit ne fait pas le moine 

Littéralement : The outfit does not make the monk 

Proverbe français dont on trouve les premières traces au XIIIe siècle. Le port de vêtements religieux ne fait pas de vous une personne religieuse. Si vous faites des suppositions à partir de l’observation d’une personne, vous pourriez vous tromper. En anglais, ce serait « Don’t judge a book by its cover » (ne jugez pas un livre à sa couverture).

Exemple

Je ne savais pas que vous étiez un fan de musique métal.

Oui, l’habit ne fait pas le moine.

I didn’t know that you were a fan of metal music.

Yes, don’t judge a book by its cover.

11 – Être dans le même bain

Littéralement : Being in the same bath

Cela signifie être dans la même situation difficile que quelqu’un d’autre. L’équivalent en anglais serait « To be on the same boat » (être sur le même bateau). Ne faites pas l’erreur d’associer cette expression à « Mettre dans le même bain », la traduction en anglais donne « Put in the same bath » qui signifie quand un groupe de personnes est jugé de la même manière.

Exemple

Avec cet examen, on est dans le même bain. 

With this exam, we are in the same boat. 

12 – Mettre la charrue avant les boeufs

Littéralement : Putting the plough before the oxen

Lorsqu’une personne n’agit pas de manière logique. En anglais, ce serait « put the cart before the horse » (mettre la charrue avant le cheval), c’est assez similaire au français. 

Exemple

N’oublies pas de mettre tes chaussettes avant de mettre tes chaussures, ça serait mettre la charrue avant les bœufs. 

Don’t forget to put on your socks before putting on your shoes, it would be like putting the cart before the horse. 

13 – Huile de coude 

Littéralement : Elbow oil 

Une expression idiomatique française que tous les enfants français ont entendue de leurs parents. Cette expression désigne une action qui peut se faire avec de la motivation et de l’exercice physique. En d’autres termes, elle évoque l’énergie à consacrer à un travail qui demande un effort.

Exemple

Avec de l’huile de coude, tu pourras finir de peindre ta chambre aujourd’hui. 

With elbow grease, you can finish painting your room today. 

14 – Casser du sucre sur le dos 

Littéralement : Breaking sugar on the back 

Cela signifie critiquer quelqu’un qui n’est pas présent. Au XIXe siècle, « Sucre » (Sugar) en argot signifiait maltraiter. De nos jours, le verbe « sucrer » signifie « se faire voler », il a toujours une signification négative.   

Exemple

Merci de ne pas casser du sucre sur mon dos quand je vais partir de cette réunion. 

Thank you for not breaking any sugar on my back when I will leave this meeting. 

15 – Langue de bois 

Littéralement : Tongue of wood 

Expression que l’on entend souvent dans les nouvelles lorsqu’un journaliste demande à un homme politique de ne pas parler avec une langue de bois. L’expression qualifie un discours dépourvu de réalité, qui ne répond pas au problème posé. Le message communiqué par l’orateur est intentionnellement faux.

Exemple

Je vous remercie de ne pas avoir utilisé la langue de bois pour mon interview. 

I would like to thank you for not using the tongue of wood for my interview. 

16 – Ça ne mange pas de pain 

Littéralement : It doesn’t eat bread 

Une expression française pour exprimer qu’une action est facile à réaliser ou qu’elle ne nécessite pas de grandes dépenses ou de grands efforts. Dans ce cas, il n’y a pas de risques à le faire, de cette manière les Français diraient qu’ils ne mangent pas de pain. L’expression date du XVIIe siècle, lorsque le pain avait une importance beaucoup plus grande dans la société française puisqu’il représentait la principale dépense du budget alimentaire et donc la principale consommation alimentaire. Dire cette expression signifiait que l’achat d’un objet, par exemple, ne serait pas déduit du budget du pain, c’est-à-dire qu’il ne coûterait rien. 

Exemple

Je vais vous cuisiner des pâtes, ça ne mange pas de pain.

I’ll cook you some pasta, it doesn’t eat bread.

17 – Avoir les yeux plus gros que le ventre

Littéralement : Having eyes bigger than the belly

Surestimer sa capacité à mener une action. L’expression française est surtout utilisée lorsque quelqu’un commande trop de nourriture et ne peut pas la finir à la fin.

Exemple

T’as eu les yeux plus gros que le ventre en prenant ce dessert.

Your eyes were bigger than your stomach when you took this dessert.

18 – La goutte d’eau qui fait déborder le vase

Littéralement : The drop of water that makes the vase overflow

Il s’agit d’une métaphore apparue au XIXe siècle, où le contenu d’un réservoir presque plein déborde à cause d’une seule goutte. Cette goutte qui peut être comprise comme un mot ou une action qui provoquera une explosion de colère.

Exemple 

Ton insulte c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase.

Your insult is the drop of water that makes the vase overflow.

19 – Se tourner les pouces

Littéralement : Turning the thumbs

Les Français reproduiront cette expression en croisant les doigts de chaque main et en tournant les pouces. Cela signifie que la personne est paresseuse et ne fait rien du tout en utilisant ses mains pour une activité inutile.

Exemple

Peux-tu arrêter de te tourner les pouces et finir cette présentation ?

Can you stop turning your thumbs around and finish this presentation?

20 – Il y a de l’eau dans le gaz

Littéralement : There is water in the gas

Une expression française qui décrit une situation avec une certaine tension. Elle est utilisée lorsqu’il y a un conflit, une dispute dans un couple, par exemple. Au XIXe siècle, pour les besoins domestiques, les ménages ont commencé à être approvisionnés en gaz, produit par la distillation du charbon (Houille). Cependant, ce gaz contenait une quantité assez importante de vapeur d’eau qui pouvait provoquer de petites explosions et faire vaciller la flamme, voire l’éteindre. Même si le type de gaz a changé par la suite et qu’il n’y a plus eu ces petites explosions, cette expression reste encore populaire jusqu’à aujourd’hui. 

Exemple

Il y a de l’eau dans le gaz en ce moment entre Antoine et Camille. 

There is water in the gas at the moment between Antoine and Camille. 

21 – Vouloir le beurre et l’argent du beurre 

Littéralement : Want the butter and the butter money

Une expression qui exprime le fait que quelqu’un veut tout avec seulement les avantages et non les inconvénients. En anglais, ce serait « Have your cake and eat it too ». Il y a une blague familière avec cette expression, les Français ont tendance à ajouter à la fin « Et le cul de la crémière » traduit en anglais donne, « and the milk lady’s ass ».

Exemple

Les Anglais voulaient le beurre et l’argent du beurre en étant dans l’Union européenne. 

The English wanted to have their cake and eat it too by being in the European Union. 

22 – Compter pour du beurre 

Littéralement : Counting for butter

Une autre expression française avec du beurre. Quand on ignore quelqu’un, on ne lui accorde pas d’importance. Cette expression se démarque car en langue française, le beurre est normalement considéré comme un signe de richesse.

Exemple

Et moi ? Je compte pour du beurre ? 

What about me? Do I count as butter? 

23 – Mettre du beurre dans les épinards

Littéralement : Put butter in the spinach

Une troisième expression française avec le beurre dans cette liste. Elle signifie que la personne parvient à améliorer ses conditions de vie et à gagner plus d’argent. Cette augmentation du pouvoir d’achat est représentée par l’action d’ajouter du beurre dans le plat. 

Exemple

La vente de mon pull va mettre du beurre dans les épinards.

The sale of my sweater will put butter in the spinach.

24 – Il n’y a pas le feu au lac

Littéralement : There’s no fire at the lake

Il n’est pas nécessaire de se précipiter, cela peut attendre plus tard. J’ai appris qu’au début, l’expression était simplement « Il n’y a pas de feu ». Puis, plus tard, les Français ont ajouté l’absurdité « au lac » pour se moquer des Suisses, leur voisin. Les Français ont tendance à penser que les Suisses sont lents à cause de leur accent. Le lac, dans ce cas, était une référence au lac Léman, un symbole célèbre de la Suisse. Cette modification représente l’humour français de mon point de vue, les Français adorent taquiner et plaisanter.

Exemple

On peut le faire cet après-midi, il n’y a pas le feu au lac.

We can do it this afternoon, there is no fire at the lake.

25 – Avoir le cul entre deux chaises 

Littéralement : Having the ass between two chairs 

Être partagé entre deux situations, ne pas savoir quoi choisir, avoir tout simplement un dilemme. Expression française qui désigne le sentiment de malaise que l’on peut ressentir lorsqu’on est assis entre deux chaises. C’est une expression à utiliser entre amis.

Exemple 

Entre toi et François, j’ai le cul entre deux chaises.

Between you and François, I have my ass between two chairs 

 26 – Tirer les vers du nez

Littéralement : Pull the worms out of the nose

Cette expression signifie faire parler quelqu’un. Cette vieille expression date au moins du 15ème siècle. Il s’agissait d’une maladie appelée en français « vers rinaires », un parasite commun qui se trouvait dans le nez. Les gens avaient honte de le dire à leur médecin. Le médecin devait interroger le patient pour lui faire avouer, on disait que le médecin « tirait les vers du nez » au patient.

Exemple

J’ai dû lui tirer les vers du nez pour savoir s’ il avait pris la dernière part de gâteau. 

I had to pull the worms out of the nose to know if he had taken the last piece of cake. 

27 – Se mettre le doigt dans l’oeil

Littéralement : Put your finger in the eye

C’est lorsqu’une personne se trompe grossièrement. Il y a quelques explications à cette expression française, les yeux peuvent désigner une partie inférieure du corps humain. Une autre explication probable est lorsqu’une personne fait le signe de croix en se trompant en mettant son doigt dans son œil.

Exemple

Si tu pensais que j’allais le faire, tu pouvais te mettre le doigt dans l’œil !

If you thought I was going to do it, you could put your finger in your eye!

28 – Cracher dans la soupe 

Littéralement : Spit in the soup 

Autrefois, la soupe était considérée comme un plat essentiel. Cracher dedans signifiait donc refuser quelque chose qui était perçu comme bénéfique. Vous entendrez peut-être plus souvent la version négative de l’expression « ne crache pas dans la soupe », qui signifie que la personne ne manquera pas cette occasion.

Exemple

Je ne crache pas dans la soupe si tu me dis que tu me payes le restaurant. 

I won’t spit in the soup if you tell me that the restaurant is on you.  

29 – Chercher la petite bête 

Littéralement : Looking for the little beast 

C’est lorsqu’une personne s’efforce de découvrir une erreur et/ou se montre pointilleuse. Cette expression vient de la situation quand une personne a des poux et que quelqu’un d’autre doit chercher ces petits insectes.

Exemple

Tu cherches vraiment la petite bête sur cette présentation !

You’re really looking for the little beast on this presentation!

30 – Péter plus haut que son cul

Littéralement : Farting higher than your ass

Lorsqu’une personne agit de manière prétentieuse et se sent très importante. C’est probablement l’expression la plus familière de cette liste d’expressions françaises. 

Exemple 

Ce mec pète plus haut que son cul avec sa nouvelle voiture. 

This dude farts higher than his ass with his new car. 

31 – C’est simple comme bonjour

Littéralement : It’s as simple as a hello

L’équivalent en anglais serait « It’s easy as pie ». Cette expression française est née de l’observation de la salutation d’une personne. Dire « Bonjour » à quelqu’un est associé à l’idée d’une action d’une grande simplicité.

Exemple

Faire ses lacets, c’est simple comme bonjour. 

Tying your shoelaces is easy as pie. 

32 – Le cadet de mes soucis

Littéralement : The youngest of my worries

Une expression française qui serait traduite en anglais par « The least of my worries ». En français, « Le cadet » est un mot spécifique pour désigner le plus jeune enfant d’une famille. En étant le plus jeune, vous êtes le dernier, le plus petit. Dans ce cas, le souci, le problème est le moins important.

Exemple

Trouver un moyen pour rentrer chez moi ce soir est le cadet de mes soucis.

Finding a way home tonight is the least of my worries.

33 – Comme un coq en pâte

Littéralement : Like a rooster on paste

Cela signifie que cette personne mène une bonne vie. Il y a longtemps, le coq a été déplacé avec beaucoup de précautions. Le terme « pâte » à la fin a été ajouté plus tard, être sur la pâte est assez confortable.

Exemple

Depuis que je suis à la retraite, je suis comme un coq en pâte.

Ever since I retired, I’ve been living the best of my life.

34 – Passer du coq à l’âne 

Littéralement : Going from rooster to donkey 

Lorsqu’une personne change de sujet de conversation sans aucun lien avec le précédent.

Exemple

Rémi passe tout le temps du coq à l’âne quand il est bourré. 

Rémi switches, all the time, the subject of the conversation when he is drunk.  

35 – Changer son fusil d’épaule

Littéralement : Changing one’s shoulder rifle

Lorsqu’une personne change d’avis, son opinion sur un sujet. Dans ce cas, le fusil représente l’opinion. La personne change son point de vue comme un soldat peut changer la façon dont il tient son fusil.

Exemple

L’entraîneur a changé son fusil d’épaule pour la composition de l’équipe.

The coach changed his mind about the composition of the team.

36 – On n’est pas sorti de l’auberge !

Littéralement : We did not leave the inn yet!

Ne pas en finir avec les difficultés ou les problèmes. En anglais, ce serait « not be out of the woods ». Il y a deux explications possibles à cet expression française. La première explique qu’en argot, le mot « auberge » fait ironiquement référence à la prison. En effet, une personne est logée et nourrie mais l’hôte peut partir quand il veut. Une autre interprétation trouverait son origine en Ardèche (un département français) dans une affaire pénale du début du 19ème siècle. Cette affaire est connue sous le nom d’Auberge Rouge. Les propriétaires Pierre et Marie Martin de l’Auberge de Peyrebeille ont été accusés de meurtres effrayants.

Exemple 

Il a mis une heure pour changer le premier pneu de la voiture, on n’est pas sorti de l’auberge !

It took one hour to change the first tire of the car, we did not leave the inn yet!

37 – Ne pas y aller de main morte 

Littéralement : Don’t go with a dead hand

Quand une personne fait une action avec beaucoup d’énergie. La « main morte » symbolise en fait une main inactive ou impuissante. Ainsi, il est clair que l’utilisation de cette expression démontre une action effectuée de manière dynamique, voire violente.

Exemple

Le serveur n’est pas allé de main morte pour remplir mon plat de frites. 

The waiter didn’t go with a dead hand to fill my plate with fries. 

38 – Poser un lapin à quelqu’un 

Littéralement : Put a rabbit to someone

La véritable traduction en anglais est « Stand someone up ». À la fin du XIXe siècle, lapin signifiait un refus de paiement. Aujourd’hui, cela signifie refuser, ne pas se présenter à un rendez-vous. 

Exemple

J’ai attendu pendant une heure Vincent. Il m’a posé un lapin !

I’ve been waiting for one hour Vincent, he stood me up!

39 –  Chercher midi à quatorze heure 

Littéralement : Look for noon at 2 p.m

Lorsque quelqu’un complique inutilement les choses et voit des difficultés là où il n’y en a pas. Il existe une autre version plus familière avec « On va pas tortiller du cul pour chier droit » qui signifie en anglais « We won’t wiggle our ass to shit straight », drôle non ?

Exemple

On va pas chercher midi à quatorze heure pour résoudre ce problème simple. 

We’re not going to look for noon at 2 PM to solve this simple problem. 

40 – Les doigts dans le nez 

Littéralement : Fingers in the nose

Réaliser une action sans difficulté et sans effort. Cette expression française est sans doute apparue pour la première fois vers 1912 dans le domaine des courses hippiques. L’expression disait que le jockey arrivait le premier avec les doigts dans le nez. Cette image est censée montrer la facilité et l’insouciance avec lesquelles le jockey gagnait une course.

Exemple

Je l’ai battu au ping-pong les doigts dans le nez !

I beat him at ping pong with the fingers in the nose!

41 – Pas de nouvelles bonne nouvelles

Littéralement : No news good news

Si nous n’avons pas de nouvelles de quelqu’un, nous pouvons supposer que rien de mal ne lui est arrivé. Il y a différentes explications à cette expression. L’une d’entre elles est que pour la première guerre mondiale, lorsqu’un facteur apportait une lettre, c’était pour annoncer la mort d’un soldat. Dans la ville de Rouen, dans la région de Normandie, l’expression a une autre signification. Leur prison est appelée « Bonne-Nouvelle », dans ce cas, ne pas recevoir de nouvelles de quelqu’un signifie que cette personne est en prison.

Exemple

Cela fait quatre jours que je n’ai pas de nouvelle d’Alice. Pas de nouvelles, bonne nouvelle!

It’s been four days since I haven’t heard from Alice. No news, good news!

42 – Le jeu en vaut la chandelle 

Littéralement : The game is worth the candlelight

En anglais, ce serait une expression « simple » avec « It’s worth the risk ». L’origine de cette expression française remonte au XVIe siècle, lorsque l’électricité n’existait pas encore. Les joueurs de cartes et de dés devaient alors éclairer les salles à la bougie pendant leurs parties nocturnes, ce qui était très coûteux à l’époque. C’était donc un luxe que les participants n’étaient prêts à payer que pour les jeux à enjeux élevés. En gagnant, ils pouvaient éventuellement rembourser le coût élevé de l’éclairage.

Exemple: 

Je vais parier sur Paris il y a une cote de trois, le jeu en vaut la chandelle. 

I’m going to bet on Paris there’s an odds of three, it’s worth the money.   

43 – C’est la douche froide

Littéralement : It’s the cold shower

Lorsqu’une personne éprouve une déception soudaine, une mauvaise surprise. C’est un sentiment proche quand une personne prend une douche et que le premier jet d’eau est complètement froid. La personne est, la plupart du temps, surprise de manière négative.

Exemple

L’équipe a encaissé un but à la dernière minute du match, c’est la douche froide !

The team conceded a goal in the last minute of the game, it’s a cold shower!

44 – Avoir du pain sur la planche

Littéralement : Having bread on the board

Lorsqu’une personne a du travail à faire. La signification a beaucoup changé au cours du temps. Au XIXe siècle, cela signifiait que les gens avaient suffisamment de réserves pour faire face à l’avenir. Les paysans préparaient de grandes quantités de pain qu’ils conservaient sur une planche de bois fixée au plafond. Le sens de l’expression a probablement été modifié plus tard, lorsque les prisonniers devaient travailler en échange de nourriture gratuite, dans ce cas, du pain.

Exemple

J’ai pas le temps de te parler, j’ai du pain sur la planche.

I don’t have time to talk to you, I have work to do.

45 – Ne pas être dans son assiette

Littéralement : Not being on your plate

Expression idiomatique française qui signifie être de mauvaise humeur ou ne pas se sentir bien. Dans ce cas, l’assiette fait référence à la disposition physique d’une chose ou d’une personne, ou à son état d’esprit.

Exemple

Je me sens mal aujourd’hui, je ne suis pas dans mon assiette.

I feel bad today, I am not on my plate.

46 – Quand on parle du loup on en voit la queue

Littéralement : When we talk about the wolf, we see its tail

Vous avez peut-être entendu une version plus courte de l’expression avec juste « Quand on parle du loup ». La traduction exacte en anglais est « Speaking of the devil ».  Cette expression est utilisée lorsqu’une personne apparaît alors qu’elle était au cœur de la conversation. En français, elle est également aussi négative qu’en anglais puisque le loup a toujours eu une mauvaise image en France.

Exemple

Benjamin arrive! Quand on parle du loup.

Benjamin is coming! Speaking of the devil.  

47 – Les pieds dans le plat

Littéralement : Feet in the dish

Lorsque quelqu’un a maladroitement abordé un sujet à éviter sans s’en rendre compte. C’est une expression visuelle, si vous mettez les pieds dans le plat, ce serait une erreur grossière.

Exemple

Quand Pauline a parlé de ta rupture, elle a vraiment mis les pieds dans le plat. 

When Pauline talked about your break-up, she really put her feet in the dish. 

48 – Prendre de la bouteille 

Littéralement : Take from the bottle 

Lorsque quelqu’un commence à vieillir, il acquiert de l’expérience, ce qui signifie que la personne s’est améliorée. C’est une expression positive que de le dire à quelqu’un. Cette expression a été utilisée pour la première fois dans l’industrie du vin, en référence à l’alcool qui vieillit en bouteille et qui s’améliore. Aujourd’hui, elle est utilisée pour décrire les personnes qui acquièrent de l’expérience.

Exemple

En vivant cinq à l’étranger, Charles a pris de la bouteille. 

While living five abroad, Charles took a lot of experiences. 

49 – Aux petits oignons 

Littéralement : With small onions

Quand quelqu’un réalise une action avec beaucoup de soin, avec beaucoup d’attention. Cette expression vient du monde de la cuisine. Lorsque quelqu’un cuisine un plat, il peut ajouter des oignons pour le rendre encore meilleur. 

Exemple

Ma grand-mère était aux petits oignons pour moi quand je suis allé manger chez elle. 

My grandmother was taking care of me when I went to eat at her house. 

50 – N’y voir que du feu

Littéralement : Seeing only fire

Lorsqu’une personne ne remarque rien. La personne est éblouie par la lumière et ne voit rien. Ici, le « feu » représenterait donc une lumière vive et aveuglante, qui ne nous permettrait pas de voir la réalité.

Exemple

Mes parents n’ont vu que du feu quand je suis sorti faire la fête. 

My parents did not see anything when I went out partying.

J’espère que vous avez aimé cet article sur les expressions françaises. Maintenant, vous pouvez peut-être mieux comprendre le français en regardant un film français, les séries françaises ou la télévision française. Au fait, quelle est votre expression française préférée jusqu’à présent ? Je pourrais l’ajouter à cette liste. Je vous invite désormais à lire mes articles sur 50 argots français et sur les insultes françaises:

Crédit:

https://salledesprofs.org/poules_dents/